Pouvons-nous vous aider?
Pouvons-nous vous aider?
Si vous avez une question,
n'hésitez pas à nous contacter
Appelez-nous Envoyez un e-mail Bulletin d'information
Restez informé des dernières nouvelles Inscrivez-vous
L'importance de bien entretenir votre chariot élévateur
Plus d'infos

Blog

Awesome Blog
tips

20 conseils pratiques pour la location ou l’achat d’un chariot à mât rétractable

Téléchargez ici la version pdf de ce blog.

Quel que soit le secteur industriel, les chariots à mât rétractable sont indispensables pour dé­placer et stocker correctement les biens dans de petits ou de grands entrepôts. Une prospection ciblée est dès lors cruciale pour choisir les chari­ots adéquats et pour confier aux opérateurs leur chariot idéal. Vous trouverez ci-dessous 20 con­seils pratiques avec des points importants, des astuces et des conseils ainsi que les dernières tendances et nouveautés sur le marché afin de pouvoir vous orienter parfaitement et faire le bon choix lors de l’achat ou de la location d’un chariot à mât rétractable.

1) TENEZ COMPTE DE LA STRUCTURE DU CHARIOT

Veillez à ce que le chariot que vous choisirez soit solide et robuste. La qualité de sa conception, de son châssis et de son mât est capitale pour qu’il soit capable de résister aux contraintes quotidiennes. Ainsi, le chariot à mât rétractable doit par exemple pouvoir supporter une charge de 1,6 tonne jusqu’à une hauteur de 9 mètres, avec un mât qui garantit une stabilité suffisante en hauteur.

2) FAITES ATTENTION À LA HAUTEUR/PORTÉE DU MÂT

La plupart des chariots à mât rétractable ont un mât triplex et, bien que la hauteur de levage soit importante, la hauteur minimale du mât est également essentielle. Veillez à ce que la machine ne soit pas trop haute pour les passages et tun­nels entre les rayonnages et à ce que le chariot puisse passer par la porte extérieure. Vérifiez aussi le rapport hauteur fermée (h1) sur hauteur de levage maximale (h3). Les modèles les plus récents offrent une hauteur de levage dépassant 12,65 mètres. Avant d’acheter un chariot à mât rétractable, vérifiez que le mât complètement déployé ne viendra pas heurter des sprinklers ou un élément de tuyauterie au plafond. Vérifiez également le niveau sonore du mât lors de son déploiement.

3) VÉRIFIEZ LES CAPACITÉS RÉSIDUELLES ACTUELLES

Les capacités résiduelles dépendent de la conception du chariot. Il est dès lors important de vérifier les tout derniers chiffres publiés par le constructeur. Les acheteurs savent que la capacité nominale décroît avec la hauteur de levage, mais avec les nouveaux modèles il est possible de lever 1,6 tonne jusqu’à une hauteur de 9 mètres. Dans ce segment de chariots, préférez les modèles qui, pour un même rapport poids/hauteur, fonctionnent avec une batterie plus petite et qui ne nécessitent pas une largeur de passage supérieure.

4) VÉRIFIEZ LA VITESSE DE DÉPLACEMENT

Une bonne vitesse de déplacement est importante. Toutefois, de nombreuses opérations impliquent des limites ne per­mettant pas d’exploiter la vitesse maximale. Les nouveaux modèles ont une vitesse maximale de 14 km/h et une accélé­ration améliorée.

5) LA VITESSE DE LEVAGE EST ÉGALEMENT IMPORTANTE

Même si la vitesse de levage d’un chariot à mât rétractable ne constitue pas forcément un paramètre auquel on accorde de l’importance, elle peut générer un bénéfice sur le long terme. Pour votre nouveau chariot, recherchez des vitesses d’environ 0,8 m/s. Ces quelques secondes gagnées peuvent devenir de précieuses minutes dans vos processus logis­tiques.

6) TENEZ COMPTE DE LA LARGEUR DES ALLÉES DE VOTRE ENTREPÔT

La largeur des allées constitue un élément très important pour le choix d’une machine. Il faut donc tenir compte de cette largeur avant de faire un choix. Vérifiez avant tout si vous avez besoin de plus ou de moins d’espace dans votre entrepôt. En utilisant un chariot plus compact, vous pouvez peut-être réduire la largeur des allées et augmenter ainsi le nombre d’allées par entrepôt.

7) VÉRIFIEZ LA DURÉE DE VIE ET LA CONSOMMATION

La fiabilité est un facteur essentiel. Assurez-vous que la batterie et la gestion de la batterie répondent à toutes les exigences. Si le chariot doit être utilisé pour des opérations intensives 24 h/24, vérifiez qu’il soit assez robuste pour cet usage et que sa durée de vie soit suffisante.

8) VEILLEZ À CE QUE L’OPÉRATEUR PUISSE VOIR L’EXTRÉMITÉ DES FOURCHES

Bien que les chariots à mât rétractable soient conçus pour des levages à des hauteurs définies, l’état du sol peut af­fecter la hauteur réelle des fourches. La visibilité sur l’extrémité des fourches est cruciale. Comparez la largeur totale du cadre de différentes marques, mais assurez-vous de comparer ce qui est comparable, en fonction de la capacité résiduelle. Des caméras et des lasers peuvent faciliter le travail de l’opérateur en hauteur.

9) ACCESSIBILITÉ POUR L’OPÉRATEUR

Une étude a révélé que l’accessibilité d’un chariot à mât rétractable pouvait faire toute la différence pour un opéra­teur. En effet, il monte et descend de son chariot au moins cinq fois par heure. À la fin de la journée de travail, on arrive à des chiffres non négligeables. Recherchez un chariot à mât rétractable doté d’un accès large et bas et de poignées faciles à saisir. Vous serez surpris des disparités entre les marques et de l’importance de ce critère pour l’opérateur.

10) CONFORT POUR L’OPÉRATEUR

Les opérateurs passent généralement toute leur journée de travail assis dans un chariot à mât rétractable. Il est donc important de s’assurer qu’ils y sont confortablement installés, afin de réduire au maximum la fatigue. Une position ergonomique adéquate pour l’opérateur peut en effet avoir une influence positive sur ses performances générales.

11) CONSULTEZ L’OPÉRATEUR POUR LE CHOIX DE LA COLONNE DE DIRECTION

Selon les marques, la taille et la position du volant varient, mais une enquête réalisée auprès des opérateurs a révélé qu’ils n’appréciaient pas les volants trop petits ou excentrés. Le volant doit également être très solide, car de nombreux opérateurs s’en servent pour monter et pour descendre du chariot. Il doit être facile à régler, sans quoi l’opérateur ne prendra pas cette peine. Demandez donc toujours à l’opérateur de vous transmettre ses impressions à la mise en service du chariot.

12) VEILLEZ À CE QUE LE CHARIOT SOIT DOTÉ D’UN AFFICHEUR DE QUALITÉ

L’afficheur fournit des informations importantes à l’opérateur et, sur le marché, son format est très variable. Les bons afficheurs sont intuitifs et faciles à lire. Testez-les avant de procéder à l’achat. Certains constructeurs proposent aujourd’hui en option un écran tactile, permettant toutes sortes de nouvelles fonctions.

13) QUEL TYPE DE COMMANDES ?

Le choix des commandes peut dépendre des préférences de l’opérateur ou de l’endroit. Quoi qu’il en soit, essayez systé­matiquement les différentes options et procédez à des tests, par exemple sur la facilité de l’activation de l’inclinaison ou du déplacement latéral. Selon les souhaits de l’opérateur, vous pouvez opter pour des mini-leviers ou pour des joysticks.

14) PANTOGRAPHE OU MÂT MOBILE ?

Il faut faire preuve de pragmatisme pour déterminer l’option appropriée : chariot à mât rétractable pantographe (mécan­isme rétractable conçu en ciseau pour étendre les fourches) ou mât mobile, en particulier dans les rayonnages double pro­fondeur. Vérifiez les performances de chacune de ces options pour votre application spécifique.

15) CHÂSSIS ADAPTÉ AUX RAYONNAGES DOUBLE PROFONDEUR

Dans les rayonnages double profondeur, un châssis au corps étroit est souvent nécessaire. Il est donc important de choisir un constructeur qui compte cette caractéristique parmi ses options standard plutôt qu’en solution sur mesure, plus compliquée.

 16) SI LE CHARIOT EST DESTINÉ À UNE CHAMBRE FROIDE, VÉRIFIEZ QUE LE CONSTRUCTEUR PROPOSE UNE SOLUTION ADAPTÉE

Vérifiez si le constructeur offre une solution intégrée pour les chambres froides, si cette exigence fait partie des vôtres. Vous veillez ainsi à disposer d’un chariot à mât rétractable sur mesure pour cette application également.

 17) DES COMPOSANTS COMMUNS CHEZ LE CONSTRUCTEUR SONT UN ATOUT

Choisissez un constructeur qui peut démontrer la qualité et la fiabilité de ses composants. Si les différentes machines d’un entrepôt sont équipées de commandes communes, les opérateurs peuvent facilement changer de chariot et la période d’adaptation à de nouvelles machines est ainsi réduite.

 18) VÉRIFIEZ LA QUALITÉ DU SERVICE APRÈS-VENTE/LOCATION

Assurez-vous que le constructeur est facile à contacter. Vous avez ainsi aisément accès aux composants ou aux répa­rations, ce qui a bien entendu une influence sur les frais de fonctionnement.

19) COÛT D’EXPLOITATION

Vérifiez que le chariot à mât rétractable est peu gourmand en énergie, que ses intervalles d’entretien sont espacés, que la fiabilité de ses composants est démontrée et qu’il représente un plus pour la productivité. Vous limitez ainsi les frais après l’achat de votre chariot.

 20) ASSISTANCE

N’oubliez pas que la qualité de l’assistance locale est essentielle pour que votre chariot offre toujours les meilleures performances tout au long de la durée du contrat.

Avez-vous encore des questions au sujet des chariots à mât rétractable ou êtes-vous sur le point d’en acheter un? N’hésitez pas à contacter B-CLOSE.

B-CLOSE nv est la plus grande entreprise indépendante belge active dans la distribution et l’entretien de chariots élévateurs de marque A. En constituant une société 100% belge, nous entendons nous rapprocher de nos clients et chercher activement la solution la plus adaptée à chaque situation logistique spécifique (CUSTOMISED LOGISTIC SERVICES & EQUIPMENT). Contactez-nous pour plus d'informations via rental{@}b-close.be ou info@b-close.be