Pouvons-nous vous aider?
Pouvons-nous vous aider?
Si vous avez une question,
n'hésitez pas à nous contacter
Appelez-nous Envoyez un e-mail Bulletin d'information
Restez informé des dernières nouvelles Inscrivez-vous
L'importance de bien entretenir votre chariot élévateur
Plus d'infos

Blog

Awesome Blog

Les cinq A de la logistique durable

Article du Pr Cathy Macharis,
Vrije Universiteit Brussel, Groupe de recherche MOBI

 

Téléchargez ici la version pdf de ce blog

 

La Flandre peut compter sur un secteur logistique très solide. Toutefois, ce secteur est en pleine mutation depuis plusieurs années. Des thèmes tels que l’impact social et sociétal gagnent en importance. C’est essentiellement la durabilité qui est au centre des préoccupations et cette tendance devrait certainement se poursuivre. La logistique durable revêt un intérêt vital pour le développement économique de notre pays. Mais comment se déroule ce trajet vert vers plus de durabilité ? Nous pouvons le résumer par les cinq A de la logistique durable.

 

  1. Awareness

Pour créer une plate-forme de logistique durable, il est essentiel que tous les acteurs impliqués comprennent pourquoi ils doivent s’engager. Des initiatives telles que le programme ‘Lean & Green’ de l’Institut flamand de la logistique vont dans ce sens. La quantification des coûts de la logistique peut également permettre d’accroître la sensibilisation. Des chercheurs de la Vrije Universiteit Brussel ont dès lors développé, sur base de trois piliers (l’aspect économique, l’aspect social et l’aspect environnemental), un External Cost Calculator qui aide les entreprises à définir les implications d’un investissement dans la logistique durable.

Le système calcule non seulement des moyennes, mais dégage également les avantages spécifiques de toutes les possibilités. En d’autres termes, le calculateur examine non seulement le nombre de kilomètres à parcourir, mais également quel parcours les camions empruntent. L’on constate par exemple que le Port de Bruxelles permet de soustraire 688.000 camions aux routes, ce qui représente une diminution annuelle des coûts externes de 27.500.000 €

 

  1. Avoidance

Il est important d’être conscient des points d’action, mais il convient aussi de s’y attaquer. En théorie, la logistique durable implique que les marchandises doivent parvenir à leur destination finale de la manière la plus rapide et la plus durable possible, mais la pratique montre une autre réalité. Il ressort d’une étude que 20 % des camions en Europe circulent à vide. Pire encore, en moyenne chaque camion n’est rempli qu’à 56 % et ce pourcentage passe à 38 % à peine pour le transport urbain.

Pour éviter ces ‘kilomètres à vide’, les entreprises peuvent par exemple rassembler leur fret avec plusieurs centres de distribution pour ensuite remplir leurs camions. Une autre possibilité consiste à mettre une collaboration en place avec des clients, des fournisseurs ou des entreprises d’autres secteurs. Combiner leur chargement propre avec celui d’autres magasins permettra de mieux utiliser la capacité des camions.

 

  1. Act & Shift

Le temps est venu d’apporter des changements et de réfléchir à des alternatives et à des processus respectueux de l’environnement. Sortez des sentiers battus et étudiez par exemple comment le travail de nuit peut contribuer à la durabilité de votre organisation. Nous constatons ainsi ces dernières années un transfert vers le transport fluvial et ferroviaire. En misant sur le transport synchromodal (transport multimodal dans lequel plusieurs modes de transport sont utilisés simultanément), vous disposez d’une grande quantité de données en temps réel. Ces informations permettent de déterminer à tout moment (synchro) le meilleur mode de transport.

 

  1. Anticipation of new technology

La durabilité est un sujet d’actualité qui va de pair avec les évolutions technologiques. Tenez certainement compte des technologies émergentes telles que les véhicules hybrides, les véhicules à pilotage automatique (VPA) ou les drones. Les big data peuvent vous aider à trouver de nouvelles manières de transporter efficacement des marchandises.

 

  1. Actor involvement

Nous sommes tous désormais bien conscients des solutions efficaces en matière de durabilité, mais il est essentiel d’y impliquer toutes les parties. Sans soutien ni volonté commune, tout ceci ne restera qu’à l’état de belles intentions. C’est pourquoi nous avons développé une méthodologie pour définir précisément les intérêts des différents acteurs et parvenir ainsi à des solutions étayées.

 

La théorie en pratique

 

Qu’en est-il dans la pratique ? Nous avons consulté B-CLOSE, le plus grand distributeur indépendant de chariots élévateurs de grandes marques en Belgique. Il ressort de cet entretien qu’il est également possible d’appliquer les 5 A dans les entrepôts :

 

1.    Awareness

B-CLOSE remarque que la durabilité est un thème de plus en plus important chez ses clients. Elle intègre également ce thème dans son approche. « Nous voulons contribuer à l’entrepôt du futur et la durabilité est un des éléments fondamentaux en la matière. »

 

2.    Avoidance

L’entreprise collabore étroitement avec ses clients pour optimiser leurs flux logistiques. Que ce soit au niveau économique ou en termes de durabilité, B-CLOSE recherche la meilleure réponse aux besoins des clients. B-CLOSE peut compter sur des experts en aménagement de magasins, en théorie des jeux, etc.

 

3.    Act & Shift

Transition vers des magasins davantage automatisés qui permet une optimisation, d’une part, de l’espace disponible et, d’autre part, de l’employabilité des collaborateurs.

 

4.    Anticipation of new technology

B-CLOSE propose une gamme de nouvelles technologies telles que des VPA, des chariots élévateurs à hydrogène, etc. B-CLOSE a elle-même fait de la durabilité une priorité et récemment ajouté une nouvelle gamme de chariots élévateurs électriques à son assortiment.

 

5.    Actor involvement

Chez B-CLOSE, tout commence par l’implication des acteurs. Distributeur indépendant de chariots élévateurs, l’entreprise applique une logique opposée à celle d’une grande partie du marché. Alors que d’autres marques vendent leurs véhicules et proposent ensuite leurs services, B-CLOSE commence par le service et recherche ensuite les équipements adéquats. Cette philosophie permet une plus grande implication des acteurs que chez nombre de ses concurrents.